+41 78 829 06 32 bienvenue@itisgis.com

Les solutions Boundless

Pour tous ceux qui ont utilisé OpenGeoSuite, renommée en Boundless Suite, la suite a encore été renommée et s’appelle désormais Boundless Server.

Le dernier message du 25 juillet 2018 sur le chat de la communauté expliquait que Boundless ne met plus à disposition sur son site connect.boundlessgeo.com les versions communautaires de Boundless Suite. Si vous avez essayé de télécharger la suite et avez eu des soucis, c’est normal, les fichiers ne sont plus disponibles.

L’objectif en rédigeant ce billet était de présenter les avantages et les inconvénients de la suite qui incluait PostGIS, un composer, un GeoServer, GeoWebCache, un WPS Builder, WebSDK. Pour avoir utilisé la suite depuis 2014-2015 je trouvais les produits et l’idée d’une suite facile à installer et à gérer, vraiment intéressants, que ce soit pour un individu que pour une compagnie, une école etc.

Boundless fait maintenant le choix de solutions payantes, orientées entreprises et soutenues par leur équipe d’ingénieurs. Pour les inquiets, la communauté demeure très active, les projets sont disponibles sur github, GeoServer peut toujours être téléchargé à part, et d’après la communauté sur connect.boundlessgeo.com, les services sont compatibles (Boundless Desktop et la Suite si vous l’avez installée).

Un paquet sur les trois est accessible en téléchargement direct et gratuit. Pour les deux autres il faut un contrat :

Bonne nouvelle, si vous êtes développeur il vous reste la solution Github pour compiler le code vous-même et participer aux projets de développement etc.

Tout n’étant pas toujours clair sur le site de Boundless, mais basé sur ce que nous avons pu rassembler dans les documents, sur les forums et au sein de la communauté nous allons essayer de vous présenter succinctement les éléments principaux.

1/ Boundless Desktop

Il s’agit d’un paquet de logiciels qui vous permet de gérer, de visualiser, d’analyser et de disséminer vos données. Le paquet se compose, entres autres, de QGIS Desktop, PgAdmin, Qt Designer, GDAL/OGR, des plugins. L’installation peut se faire sur Mac OS X et Windows. Le paquet n’est pas disponible pour linux. MAIS tous ces éléments peuvent s’installer indépendamment du paquet sur n’importe quel OS.

Desktop semble offrir des outils de géotraitement intéressants comme la validation de topologie, le relief, les réseaux, mobilité. Nous n’avons pas vérifié si ces outils sont disponibles en dehors du paquet Boundless Desktop.

2/ Boundless Exchange

Exchange est un portail SIG sur lequel vous pouvez créer, partager et travailler de manière collaborative sur vos données. Les données sont versionnées et permettent de travailler en mode connecté ou déconnecté. Il est aussi possible de se connecter à d’autres catalogues ou points d’entrée comme esri REST, des services web OGC etc. La plateforme est customisable (logos, couleurs etc.).

3/ Boundless Server

La suite Boundless a été renommée Boundless Server et la numérotation est repartie à 1.0.0. La version 1.0.2 est disponible, si vous souhaitez payer et avoir un support technique. Les composants restent identiques à ceux de la suite :

  • PostGIS
  • GeoServer
  • GeoWebCache
  • PostgreSQL
  • PostGIS

Les logiciels incluent toujours le composer, pour configurer et faire de la symbologie dans les web maps, le WPS Builder et WebSDK pour créer et customiser des applications.

En termes d’installation rien de différent non plus avec une installation de la suite. Les aides à l’installation sont disponibles pour Ubuntu, Red Hat, Windows. L’installation sur Mac OS X doit se faire soit sur une machine virtuelle, soit en utilisant un fichier WAR.

Si vous voulez en savoir plus sur les composants et sur les différentes installations possibles dépendant de votre OS, nous vous renvoyons au User Manual de Boundless Server. Pour ceux qui connaissent la suite, vous verrez que le user manual n’a pas changé à part les illustrations qui contiennent maintenant Boundless Server au lieu de Boundless Suite.

Conclusion

Pour résumer :

Boundless privilégie le service aux entreprises et ne met plus à disposition les logiciels qui composent Boundless Server (anciennement Boundless Suite) de façon gratuite sur leur site.

Boundless Server se présente comme une alternative à ArcGIS Server. Les offres vont de $10K par an à $100K par an. Ce dernier cas étant destiné aux missions opérationnelles 24h/7j, aux systèmes de grande échelle avec une architecture complexe. Les offres incluent de nombreux services de support et une expertise en architecture.[1]

Boundless Exchange se positionne comme une alternative à ArcGIS Portal. La première année les prix s’échelonnent entre $35K to $75K ou plus (dépendant de la complexité demandée, de l’intégration nécessaire etc.).[2]

Nous n’avons pas d’information en ce qui concerne les offres destinées aux écoles et aux organisations de types ONG ou associations à but non lucratif.

Notes

[1][2] Données provenant d’échanges avec Boundless.

Références

https://boundlessgeo.com/wp-content/uploads/2018/05/ExchangeOnepager.pdf

https://boundlessgeo.com/wp-content/uploads/2018/04/BoundlessServerBrochure.pdf

https://server.boundlessgeo.com/docs/1.0.2/

https://connect.boundlessgeo.com/docs/desktop/1.1.0/what_is_bd.html

https://server.boundlessgeo.com/docs/1.0.2/webmaps/composer/configuration.html

https://connect.boundlessgeo.com/docs/exchange/1.4.7/

https://connect.boundlessgeo.com/docs/anywhere/1.2.1/

http://geoserver.org