Cas 3. Vous disposez de données multipatch.

Tout au long du mois de février nous vous avons montré comment utiliser le paquet ArcGIS Indoors avec des données au format CAD, avec des données CAD converties au format SIG, et pour finir avec des plans papiers. Lors de ces essais un de nos partenaires nous a fourni des données au format multipatch.

Le résultat

Cette semaine, avec l’accord de la DMO de Genève, nous vous montrons le résultat. Les données 3D (bâtiments de Genève et plan) ont été ajoutées depuis ArcGIS online, il s’agit des données du SITG.

Le multipatch

Lors de nos essais sur la 3D, notre dernier point d’entrée était le multipatch, c’est-à-dire une donnée déjà au format 3D, pour faire simple. Un objet multipatch contient un ensemble de faces qui elles-mêmes contiennent des informations, dont les textures et les valeurs z. Ces valeurs z représentent la forme et l’altitude des objets. Les entités multipatch peuvent soit être importées directement dans ArcGIS (ce qui est notre cas), soit créées.

En 2D, les entités multipatch ressemblent à cela :

 

Comme vous le voyez, les éléments du bâtiment sont séparés entre la façade, la base, le toit et les parties intérieures. Chacun de ces triangles, éventail de triangles ou bandes contiennent les informations qui vont nous permettre de passer en volume.

Si vous voulez en savoir plus sur le multipatch, vous pouvez consulter la page esri.

La vue 3D

Une fois convertie, la vue en 3D des éléments révèle les volumes, les formes et le découpage des espaces intérieurs.

Le toit du bâtiment Sicli vu du dessus.

L’intérieur du bâtiment vu sans la façade ni le toit.

Commentaires/Conclusion

Clairement, le multipatch n’est pas la norme chez les partenaires qui débutent en 3D ou qui sont fortement tentés par la 3D dans leurs tâches quotidiennes. Le but de ces essais et démonstrations, était de montrer à des partenaires novices, mais appelés par la pression du BIM à se tourner vers la 3D, que différents points d’entrée sont possibles, gérables et que les outils existant (ici nous n’avons pour le moment traité que des produits esri) peuvent s’adapter aux niveaux et aux besoins de chacun.

Sources

https://pro.arcgis.com/fr/pro-app/tool-reference/3d-analyst/an-overview-of-the-3d-features-toolset.htm

http://ge.ch/sitg/cartes/3d

https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Pavillon_Sicli