+41 78 829 06 32 bienvenue@itisgis.com

En mars dernier nous vous annoncions notre collaboration avec une historienne spécialiste de l’histoire du CICR, Isabelle Vonèche-Cardia, et la publication avant la fin de l’année de notre storymap. Voilà qui est fait ! Notre storymap est disponible en français et en anglais.

Nous avons présenté notre version française au concours storymap esri en octobre dernier. Nous n’avons pas gagné malheureusement mais c’était une très belle opportunité de pouvoir montrer ce travail de longue haleine.

La version anglaise a été corrigée par David N. Griffiths de Dalhousie University, Halifax, Nouvelle-Ecosse. Petite anecdote : le père de David était pilote de la RAF pendant la guerre et a été abattu au-dessus de la Belgique et fait prisonnier. David qui a tous les journaux écrits par son père durant sa captivité a pu, grâce à une des cartes présentées dans la StoryMap ,visualiser les camps dans lesquels son père a été détenu.

1/ Contexte

Ces sept derniers mois ont été intenses : des centaines de documents d’archives traités, lus et relus, analysés, décortiqués pour en faire des visualisations sous formes de réseaux et/ou de cartographie ; de nombreuses bibliothèques étrangères ainsi que des groupes d’anciens militaires contactés pour obtenir le droit d’utiliser leurs ressources etc. Le sujet est aussi en lui-même intense. 1942 et 1943 sont des années denses : déportations, échanges à bâtons-rompus entre diplomates, ministères, le Comité International de la Croix-Rouge, les diverses actions humanitaires locales, les directions des Croix-Rouge étrangères, visites aux prisonniers de guerre.

Le fil rouge de cette storymap était, tout en simplifiant le récit, de conserver l’esprit dans lequel les chapitres 7 et 8 du livre d’Isabelle avaient été rédigés. Nous souhaitions permettre au public et à des audiences d’âges différents d’accéder à ces événements spécifiques, que sont l’Affaire des menottes et le silence du CICR face aux déportations, et parfois peu connus de la Seconde Guerre mondiale.

2/ Traitement des documents

Pour que les documents d’archives soient exploitables en cartographie ou sous forme de réseaux, nous avons extrait les informations suivantes :

  • Date
  • Lieu d’envoi
  • Lieu de destination

Afin d’avoir une base de données plus complète et offrant une traçabilité nous avons aussi conservés les références aux archives et les notes de bas de page du livre d’Isabelle. Tous les documents ne contiennent pas un lieu d’envoi et de destination. Nous avons donc fait les choix suivants :

  • Notes internes à un département : même lieu de départ et d’arrivée
  • Lieu de départ et/ou de destination pas clairement notés : nous nous sommes reportés sur l’auteur et/ou destinataire (voir le schéma ci-dessous).

2.1/ Graphe 1 – les échanges pendant l’Affaire des menottes

La représentation a été faite à partir du code Mike Bostock, force-directed graph.

Réseau des relations CICR, gouvernment suisse et autres acteurs 1942-1943 pendant l’Affaire des menottes.

Le graphique contient :

– 50 nœuds (personnages et des ministères/agences)

– 65 liens (segments reliant les nœuds)

Dans notre javascript, ces nœuds et liens peu nombreux ont été hard codés mais nous aurions pu créer un json et l’appeler dans le code.

D’autres paramètres sont disponibles :

– Chaque nœud peut être déplacé dans la page, ce qui permet de mieux lire certains clusters par exemple,

– Les étiquettes sont visibles sous forme de tooltip au passage de la souris (mouse over), ce qui améliore la lisibilité du graphique.

– L’épaisseur des liens dépend du nombre d’échanges que les personnes et les agences/ministères ont pu avoir (toujours basé sur nos 107 documents).

– Les couleurs des nœuds sont attribués aux groupes définis dans le code.

Le code est open source et gratuit, il est disponible ici.

Ceci n’est qu’un début de représentation, nous pourrions bien sûr aller plus loin dans les calculs et les représentations. Par exemple nous pourrions calculer la « betweeness centrality » des personnages et ainsi vérifier quel est le personnage le plus central, le plus connecté, etc.

2.2/ Graphe 2 – Les arguments de la séance du CICR : pour ou contre un appel ?

Les prises de positions des membres du Comité dans l’ouvrage d’Isabelle se trouve sous forme de deux colonnes qui présentent en face à face les arguments utilisés par les membres présents. Cette forme a le mérite de renvoyer dos à dos ces prises de position qui utilisent les mêmes arguments.

Pour cette représentation nous avons opté pour le concept map, aussi développé avec D3.js.

Dans cette visualisation, les membres du comité sont situés au centre de la représentation et sont liés avec les arguments avancés lors de la séance. Chaque argument est représenté par un nœud bleu avec une étiquette. Lorsque la souris passe sur un nœud ou sur un rectangle du centre plusieurs choses se passent :

– Le contour du rectangle devient rouge (permet de visualiser le/les membres concernés)

– Le ou les nœuds deviennent rouge

– Le ou les liens s’épaississent

Ces effets permettent au lecteur de voir en un seul coup d’œil quelle a été la prise de position de chaque membre du Comité, mais également quels membres du Comité ont adopté la même prise de position.

Le code est open source et gratuit et est disponible ici.

2.3/ La cartographie

La storymap

La storymap est un mélange de plusieurs templates disponibles sur ArcGIS online. Le cadre global de la StoryMap est une Story Map Series tabbed (avec onglets dans le header), et les chapitres sont composés par des StoryMap Journal.

Chaque onglet est indépendant et peut être activé à n’importe quel moment.

Le panneau central contient les cartes, les images, les visualisations, et le panneau latéral droit contient la narration et les sources de nos documents.

Web App avec navigateur temporel

A partir de la même base de données utilisée pour représenter le réseau nous avons créé une carte dans ArcGIS Pro et nous l’avons rendue interactive en utilisant le Web App builder avec navigateur temporel.

La WebApp est intégrée directement dans la StoryMap mais peut être utilisée comme une app seule.

La taille des villes dépend du nombre d’occurrences dans notre table attributaire.

Comme les échanges ont le plus souvent lieu sur les mêmes segments nous avons utilisés des lignes en pointillés pour pouvoir visualiser plus facilement le type d’échanges et les superpositions. Néanmoins le rendu n’est toujours pas parfait et pourrait être améliorer.

Références

https://www.payot.ch/Detail/neutralite_et_engagement-isabelle_voneche_cardia-9782940066117

https://storymaps.arcgis.com/fr/

https://codepen.io/mscfourn/pen/WggXeb

https://codepen.io/mscfourn/pen/NLLjVK